LES ATTRAPEURS de REVES

Qui sommes nous ?

bretagne 005-2

En 1994,Viviane Aubry Corvisier co-créé Défi Patrimoine,  avec Christian Corvisier, association loi 1901 qui se donne pour but la sensibilisation au patrimoine culturel et naturel, matériel et immatériel, soit tout ce qui touche à l’homme et à la nature.

En 2014, elle crée les Attrapeurs de rêves,  collectif d’esprits libres œuvrant  sous l’aile de Défi Patrimoine. Créateurs, artistes, naturalistes ou historiens, nous intervenons  pour sensibiliser, mais aussi pour porter du rêve à travers des interventions artistiques et créatives. Patrimoine, nature, biodiversité sont nos crédos…

Nous pratiquons la « Slow attitude » et nous  portons le message d’une vie détendue vers une sobriété heureuse, dynamique et créative.

Nous sommes des médiateurs, accompagnateurs, déclencheurs, animateurs, créateurs, artistes, entrepreneurs, passeurs de rêves et d’idéaux.  Nous avons des métiers, des talents et des connaissances que nous voulons faire  partager afin de concevoir ensemble une autre manière de vivre le monde. Nous créons des moments de rencontre, de co-création, et nous produisons et organisons aussi  des circuits d’interprétation, des expositions, des ateliers, des films, des jeux…

Que proposons-nous ?

Dans un esprit de partage, la démarche des Attrapeurs de rêves, est d’ouvrir à un autre regard, au delà des apparences, afin de permettre à chacun de trouver un équilibre dans sa capacité à se mettre en harmonie avec le monde et à y apporter son souffle.

 

Suivez nous sur facebook, relais d’information et de réflexion sur certaines questions environnementales du 21ème siècle et lisez nos articles en déroulant cette page.

Information, sensibilisation….

Ce blog présente nos actions avec un fil d’actualité informant sur les lieux où nous intervenons (festivals, journées, etc…) et propose des ateliers, des sorties, des outils de médiation et de sensibilisation.

Nous ouvrons ainsi un espace d’expériences et de pratiques ancrées dans la vie quotidienne, par l’implication physique, artistique, émotionnelle, sensible, intuitive et intellectuelle.

 

Vous participez, pratiquez, essayez et réalisez, l’esprit étant intimement lié au corps dans la découverte et  l’apprentissage. Nous n’imposons aucune vision, nous ouvrons des portes, des espaces, de façon très libre et parfois inédite. A chacun ensuite d’y entrer ou pas et de se faire sa propre idée.

…. Création

Notre désir est de proposer à chacun de pouvoir participer à des moments de création, des moments d’émerveillement, des moments de joie et de partage. Créateurs au sein de la  grande Geste inventive de la nature, nous mélangeons des pratiques artistiques à la médiation, à la rencontre de lieux nous unissant aux éléments pour faire s’épanouir des pratiques connectées autant aux nouvelles technologies qu’au souffle invisible de la matière.

La démarche géobiologie – environnement santé

La conservation d’un environnement harmonieux et sain et d’une qualité de vie pour tous les être vivants, sont une de nos préoccupations majeures, car la relation de l’individu à son espace de vie est trop souvent négligé. Notre approche est  poétique mais aussi très pratique, et vise concrètement à répondre à des questions et des problèmes que vous rencontrez tant dans votre être philosophique et métaphysique que  dans votre vie quotidienne.

Prendre conscience de son environnement à travers des actes poétiques et artistiques de reliance énergétique et vibratoire fait partie de notre démarche, mais aussi………

 

Nous proposons des interventions au niveau collectif ou individuel dans des mises en pratique qui font appel à l’espace, au mouvement, aux arts et à l’énergie individuelle de chacun.

Nous vous informons sur la qualité de votre environnement, de vos pratiques de vie et de consommation et vous proposons des solutions : alimentation saine, jardinage et permaculture, diminution du volume d’emballages, toxicité des déchets quotidiens,  protection électromagnétique de votre lieu de vie ou de travail.

Nous proposons des conférences, des ateliers, des balades découvertes.

Nous organisons et participons à des animations, des événements, des festivals.

Nous créons des outils de médiation en partenariat associatif et entreprenarial.


Voir plus loin, au delà des apparences

Voir d’un nouvel œil

«Une feuille, une goutte, un cristal, un moment dans le temps est relié au Tout et fait partie de la perfection du Tout». Waldo  Emerson

Trouver sa vérité intérieure

Réinventer le quotidien

Insuffler une nouvelle énergie

Ensemencer le monde de beauté, de poésie et de rêve

Partager, trouver de nouvelles solidarités

Vivre mieux et plus frugalement

 

Un chemin vers la conscience.

«La seule obligation que j’ai le droit d’accepter c’est de faire à chaque instant ce que je crois juste. Agir justement est plus honorable qu’obéir à la loi». David Thoreau


La légende des attrapeurs de rêves

Il y a fort longtemps, Asibikaashi,  la mère araignée, la mère consolatrice et protectrice de toute chose, brodait sa toile pour protéger ses enfants; la tribu des Ojibwés. La tribu avait établi son campement au nord des grands lacs. Asibikaashi tissait pendant la nuit afin de pouvoir capturer la lumière du soleil dès l’aurore, afin de chasser les terreurs nocturnes. Les cauchemars restaient emprisonnés dans les mailles de son filet pour être brûlés par les rayons pourpres et chauds du jour, et les rêves, plus légers, s’échappaient par le petit trou du milieu.

Ainsi, en se laissant guider par l’attrapeur de rêve, et en laissant à la nuit les mauvais songes et leurs cortèges de peurs, ne gardait-on que les forces d’harmonie propres à guider notre vie. Ainsi ne suivait-on que les mouvements de l’âme propres à nous amener  vers notre propre lumière.

 

 

Publicités

ATTENTION CRÈMES SOLAIRES DANGER !

LE SOLEIL NE CAUSE PAS LE CANCER DE LA PEAU: IL NOUS PROTÈGE CONTRE PLUSIEURS FORMES DE CANCERS…

A L’INVERSE DES CRÈMES SOLAIRES QUI SERAIENT CANCÉRIGENES…

sun-151763_640

Jusqu’au début du 20ème siècle, on protégeait sa peau contre les effets néfastes du soleil, mode, coquetterie ? pas seulement.

Avez vous vu un marin, un agriculteur exposé chaque jour au soleil mettre de la crème solaire ? attrape-t-il pour autant des coups de soleil ?

Après la première guerre, sport et corps bronzé sont synonymes de bonne santé, de vie au grand air mais on ne s’expose pas encore délibérément au soleil pour bronzer. On prend le soleil pour sa santé, c’est différent.   Avec les congés payés et les vacances à la mer, le corps s’habitue peu a peu a ce nouveau paradigme de la société des loisirs naissante : soleil, mer plage. Sea, sex and sun, les années hippies, la libération du corps, vivre nu et sans contrainte, les années 70 ouvriront la voie vers le tout bronzage comme norme esthétique dominante. La tyrannie du bronzage à tout prix y compris l’hiver en salle d’UV étend son ombre despotique, relayées par les slogans publicitaires et les recommandations médicales. La crème solaire devient l’outil indispensable de toute sortie au soleil. D’abord pateuse, un peu blanche, laissant des traces disgracieuses sur la peau rougie, elle devient plus fluide, transparente, huileuse en spray, grâce à l’arrivée des nanoparticules, pratique ! Grâce aux nanoparticules, la crème entre plus facilement dans l’épiderme, permettant une meilleure protection, protection renouvelée néanmoins à intervalles réguliers dans la journée.

Un vrai progrès permettant en plus d’éviter le cancer de la peau.

Eviter ou provoquer le cancer de la peau ?

Car que savons nous vraiment de ces crèmes solaires ? de leur composition chimique ? que savons nous des nanoparticules et de ses effets sur le moyen et long terme ?

L’industrie cosmétique est bien faite. Il existe maintenant des crèmes solaires dites naturelles, mais, certaines contiennent des nanoparticules, dont on n’est pas très certains qu’ils ne puissent pas passer la barrière cutanée, surtout quand celle ci est fragilisée par un coup de soleil

Lisez les étiquettes !

Et si tout cela n’était qu’un vaste programme marketing et de désinformation, un de plus, destiné à nourrir les puissantes multinationales de la cosmétique, et pourquoi pas pharmaceutique ?

Si, au contraire, le soleil, pris modérément, aux heures où les ultra violet sont les plus doux,  et permettant à la peau de bronzer naturellement sans rougir, était une protection anti cancer ? Et si les crèmes solaires, les après soleil, étaient au contraire, ces mêmes vecteurs du cancer de la peau, poison consciencieusement administré chaque jour de vacances, mêmes aux enfants en bas âge !

Exagération ?

Pour en savoir plus, un très bon article de Nexus, à faire froid dans le dos, même sur la plage la plus torride :

Crèmes solaires : les nanos veulent notre peau !

et quelques sites qui vous permettront de vous faire votre idée :

http://www.consoglobe.com/nanoparticules-cosmetiques-danger-3857-cg

http://consciencedupeuple2007.blog.mongenie.com/index.php?idblogp=946031

http://www.asef-asso.fr/mon-bien-etre/cosmetiques/1325-la-creme-solaire-une-amie-qui-vous-veut-du-bien

Savoir, c’est se protéger. Choisir, c’est agir : https://avabr1.wordpress.com/journees-evenement-201